Les bienfaits du crochet

Je me suis mise au crochet il y a 3 semaines. J’avais envie de créer quelque chose de mes propres mains et trouver une activité qui me permettait de faire une pause pendant ma journée de boulot. Eh oui, certains font des pauses clopes et moi, je fais des pauses crochet.

En ce moment, je crochète un plaid tout en couleurs. Je poste mes progrès quotidiens sur Instagram : tu peux me suivre en utilisant le hashtag #dailyprogresscrochetbeatrice ou en me cherchant avec mon nom d’utilisateur @beatricesalsa.

Avant, j’avais cette idée préconçue que le crochet était une activité pour les grands-mères. Mais quoi qu’on en dise, le crochet est reconnu pour ses bienfaits sur la santé, chose que je ne soupçonnais pas du tout.

Effet bénéfique sur le stress et l’anxiété

Quand je crochète, je suis concentrée sur mes mailles serrées, mes demi-brides et brides. Rien d’autre ne compte. Je suis dans ma bulle.

Quand je suis anxieuse, je prends mon crochet et ça me détend quasi-immédiatement. Mes pensées sont positives et en mode « création ».

Aussi, le crochet baisse la tension artérielle. Cette activité invite au calme et à la sérénité.

Le crochet contribue à l’amélioration de la mémoire

Quand tu crochètes, tu es obligé(e) de mémoriser les différentes mailles et la combinaison proposée par le diagramme du modèle à crocheter.

Parfois – et même souvent -, au lieu de faire une bride, une demi-bride et 3 mailles serrées, je fais une bride, une demi-bride et 4 mailles serrées successives. Bien évidemment, ça fausse tout et on doit alors défaire les mailles concernées et recommencer.

C’est embêtant quand on s’en rend compte à la fin du rang, alors on doit rester attentif à ce que l’on fait et bien mémoriser le modèle.

Fini le grignotage !

Quand je m’ennuyais, j’ouvrais mon frigo à la recherche d’une sucrerie. Maintenant, je prends mon crochet. Ça m’évite de grignoter pendant la journée. Je vais peut-être perdre les kilos superflus grâce au crochet ?!

Effet bénéfique sur la confiance en soi

Lorsque je crochète et que j’apprends de nouvelles techniques, je ressens une grande fierté. Surtout lorsque le projet est terminé, je me sens bien et j’ai un sentiment d’accomplissement.

La cerise sur le gâteau, c’est quand ton enfant te félicite et te dit avec plein d’enthousiasme : « C’est joli, maman ! » Les compliments font toujours du bien, surtout quand ça vient d’une personne qui compte dans ta vie.

Un moment créatif

Le crochet me permet de créer quelque chose de totalement unique. Les couleurs, la taille du fil et sa texture, la taille du projet – c’est moi qui choisis, c’est moi la créatrice du projet de A à Z.

J’ai vraiment une sensation de liberté ; je m’exprime à travers ce pouvoir de créativité que je souhaite développer un peu chaque jour grâce au crochet.

Le plaisir du toucher

Le crochet développe le plaisir du toucher. Effectivement, j’aime toucher mes carrés ou triangles que je crée. C’est doux, c’est beau. On admire avec les yeux et avec ses doigts.

Après avoir lu cet article, on n’a plus d’excuses pour ne pas essayer le crochet. C’est un bon atout santé. Surtout que c’est une activité qui ne nécessite pas beaucoup d’accessoires – la quantité de pelotes nécessaire pour ton projet, une paire de ciseaux et une aiguille à laine.

Qu’aimes-tu dans le crochet ? Quels bienfaits as-tu pu faire l’expérience ? N’hésite pas à laisser un commentaire si tu aimes cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.