Silence !

As-tu déjà passé une heure, une journée voire même plusieurs jours d’affilée avec une personne qui ne cesse de parler à longueur de temps ? Je veux dire par là que cette personne ne fait aucune pause. Cette personne parle tellement qu’elle occupe l’espace – tout l’espace, à vrai dire.

Je me sens tellement envahie par ces paroles qui sont devenues pour moi un fardeau, voire une punition que je me replie. J’étouffe. Littéralement. Elle puise dans mon énergie vitale. Mais elle n’en a même pas conscience. Moi non plus d’ailleurs – sur le coup.

C’est seulement de retour chez moi que j’ai explosé. J’ai déversé ma souffrance. J’avais besoin de m’en débarrasser. J’avais besoin de partager ça avec une personne de confiance qui, elle, est capable d’écouter et de donner des conseils censés : ma sœur – que je remercie infiniment d’être là pour moi.

J’ai réalisé que pendant ces quelques jours avec cette personne, je me suis contenue ; j’ai pris sur moi. J’ai essayé de m’effacer en parlant peu. Pourquoi ? Parce que cette personne parle et ne te laisse aucune place. J’ai beau lui exprimer mon avis, mais cette personne ne fait qu’entendre ce que je lui dis comme si mes mots n’étaient qu’une succession de sons n’ayant aucun sens ; elle n’écoute pas. En revanche, elle se remet à parler. Pour un long moment. Un vrai moulin à paroles.

Comme elle ne fait que parler et qu’elle n’écoute pas du tout ce que j’ai à dire. Je la laisse parler. J’entends, mais je n’écoute plus. Ma seule réponse – qui convient le mieux – est : « Oui, je comprends. »

Que des commérages ! Elle me raconte la vie de ses amies, de sa famille. Je les connais à peine. Elle le sait. C’est comme si elle avait besoin de parler, de s’extérioriser. Je peux comprendre qu’on ait besoin de se soulager en partageant ce que l’on ressent. Mais là, c’est vraiment trop.

C’est une personne attendrissante, généreuse, gentille. Mais elle te prend ton énergie à vitesse grand V. Et toi, tu ne vois pas venir. Tu ne soupçonnes pas qu’à la fin de ces quelques jours, au lieu de remplir ton réservoir d’énergie, tu l’as complètement vidé. Et ce, quand bien même ces quelques jours sont censés être des jours de vacances et de repos.

Comment retrouver de l’énergie rapidement ?

Alors comment faire pour remplir à nouveau son réservoir d’énergie positive, et ce rapidement ? Eh bien, j’ai suivi le conseil du Dr. Qing Li, un médecin qui étudie les bienfaits des bains de forêt sur notre santé. Je viens de finir de lire son livre sur le sujet, intitulé Shinrin Yoku : The Art and Science of Forest Bathing. Ce livre traduit en français est intitulé : Shinrin Yoku : l’art et la science du bain de forêt.

Ce que j’ai retenu de Shinrin Yoku : The Art and Science of Forest Bathing

promenade en famille dans un petit bois

Les arbres nous rendent heureux

Les arbres nous aident à avoir les idées claires, stimulent notre créativité et nous rendent plus gentils et plus généreux. Une balade en forêt est l’un des moyens les plus efficaces pour nous faire du bien.

Une balade en forêt de 2 heures suffit pour te déconnecter de ton quotidien et pour ralentir. Et pour maintenir un niveau d’énergie élevé, une balade en forêt une fois par mois suffit. Bien sûr, si tu n’as pas de forêt à proximité, tu peux tout à fait te balader dans un parc pour profiter des mêmes bienfaits.

En plus des effets bénéfiques sur notre énergie, les arbres éliminent les particules présentes dans l’air, néfastes pour notre santé.

En gros, plus il y a d’arbres, plus on sera heureux.

Les 5 sens : notre porte d’entrée dans la nature

Nos 5 sens, à savoir le toucher, l’odorat, le goût, l’ouïe et la vue, nous permettent de nous connecter à la nature. C’est notre porte d’entrée. Voici comment nos sens nous aident à nous reconnecter avec la nature :

L’ouïe :

Le silence est la ressource naturelle la plus menacée sur la planète. C’est vrai que nous sommes baignés dans le bruit. Les nuisances sonores sont partout, surtout quand on vit en ville. Les bruits des voitures, des bus, des motos nous polluent – et nous ne nous en rendons pas compte, car ces bruits sont devenus une normalité.

Les sons qui nous sont naturels sont ceux du clapotis de l’eau, du bruissement du vent et du chant des oiseaux. Ces sons ont un effet relaxant ; ils nous apaisent, nous réconfortent, comme si nous retrouvions notre place dans cette immensité que nous offre la nature bienveillante.

Parc Boussard à Lardy

La vue :

Le vert et le bleu sont les couleurs qui nous apaisent. Ils nous rendent moins anxieux et réduisent le stress.

Parc Boussard à Lardy

Le toucher :

On fait appel à notre sens du toucher lorsque l’on se promène en forêt pieds nus. Lors d’une balade dans la nature, nous recevons une dose d’électrons émis par la terre qui possèdent un pouvoir thérapeutique puissant.

Si tu ne souhaites pas enlever tes chaussures, alors tu peux plonger tes mains dans les feuilles ou toucher les troncs des arbres – et pourquoi pas enlacer un tronc d’arbre pour un contact plus grand.

Parc Boussard à Lardy

Le goût :

Pourquoi goûter la nature ? Cueillir des baies ou des champignons par exemple. Attention, tout n’est pas comestible, alors assure-toi d’être accompagné d’un connaisseur si tu as des doutes à reconnaître ce qui est comestible.

L’odorat :

Sentir la végétation autour de nous est un vrai plaisir. Le parfum des fleurs nous enchante ; les fragrances des fleurs nous enivrent et nous transportent. Quelle belle sensation.

Parc Boussard à Lardy

Invite la nature chez toi

Dans le cas où tu n’as pas de forêt ou de parc à proximité, pourquoi pas inviter la nature chez toi ?

Les plantes vertes sont des plantes faciles d’entretien. Le bamboo, par exemple, est la plante la plus facile à entretenir. Il suffit d’un peu d’eau au fond d’un vase et le tour est joué.

Parc Boussard à Lardy

Les plantes pour un meilleur sommeil

Il est connu que les plantes absorbent l’oxygène la nuit. Ce n’est pas le cas de toutes les plantes. Par exemple les orchidées, les succulentes ou encore l’Aloe Vera libèrent de l’oxygène pendant la nuit, ce qui nous aide à mieux dormir.

Parc Boussard à Lardy

La nature et nos fonctions cognitives

Les fonctions cognitives, c’est ce qui nous permet de traiter une grande quantité d’informations et de faire des actions grâce à notre esprit, telles que bouger, parler, raisonner.

La nature participe à l’amélioration de nos fonctions cognitives. Même regarder des photos de la nature pendant 10 minutes améliore nos fonctions cognitives.

Tom, mon photographe professionnel 🙂

Un bain de forêt … enfin presque

Avec mon mari et mon fils, je suis allée au parc Boussard situé à Lardy, un village dans l’Essonne. J’ai trouvé ce parc grâce au site Essonne Tourisme qui liste de nombreux parcs à visiter dans le département de l’Essonne. Certains sont payants et d’autres non.

Comme nous aimons prendre des photos, chacun d’entre nous avait son appareil photo ou iPhone pour prendre le paysage et les arbres fleuris. Nous y sommes restés 2 bonnes heures. Nous y avons pique-niqué. Nous avons pris notre temps.

Ce parc est vraiment agréable. Et il n’y avait aucun bruit de voiture, juste les oiseaux qui chantaient et le vent qui bruissait dans les feuilles des arbres. Ça m’a fait un bien fou. Tellement que j’en voulais encore, alors après cette escapade à Lardy, nous sommes partis à Athis-Mons où nous voulions visiter la parc Paul Jovet. Mais quand nous sommes arrivés, le parc était fermé.

Heureusement, juste en face, il y avait un petit bois. Alors on y est allés et on a bien fait. On a marché, pris notre temps, regardé autour de nous, pris des photos.

Parc Boussard à Lardy

Les bains de forêt, c’est une vraie opportunité pour se relaxer. C’est un cadeau de la nature, car nous pouvons se changer les idées, se balader dans le calme et partager un moment en famille. Et en plus, c’est gratuit. Cette balade dans la nature nous a fait du bien. On était tout sourire. On était apaisés. On était juste bien.

La balade dans la nature a été très bénéfique pour moi après avoir passé quelques jours étouffants avec cette fameuse personne qui est plus qu’envahissante. Je me suis vraiment sentie mieux. Bien sûr, ça n’a pas tout résolu, mais ça m’a beaucoup soulagée et j’ai eu un regain d’énergie.

Et toi, as-tu essayé les bains de forêt ? Aimes-tu faire des balades en pleine nature ? N’hésite pas à partager ton expérience en laissant un commentaire.

A bientôt,

Béa

Une réponse sur “Silence !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.