Les 7 choses que j’achète (encore)

Quand on se lance dans le minimalisme, on fait souvent l’erreur de croire que l’on doit se débarrasser de toutes ses possessions, même celles qui nous sont particulièrement chères. Le minimalisme, ce n’est pas se priver ou nécessairement vivre comme les bonnes sœurs. Pas du tout.

Le minimalisme, c’est un style de vie qui t’amène à te poser les bonnes questions. Quelles sont tes valeurs ? Que veux-tu vraiment dans la vie ? Si tu aimes les livres version papier et que tu as une belle bibliothèque dans ta maison et qu’il te serait impensable de te débarrasser de ce trésor, je n’ai qu’une chose à dire : garde ta bibliothèque, garde tes livres, car ça t’apporte du bonheur.

Pour ma part, j’ai arrêté d’acheter certaines choses, mais je continue d’acheter d’autres choses parce que ces choses sont en accord avec mes projets, mes objectifs et mes valeurs.

En voici une liste non-exhaustive :

Plantes

Pour moi, la nature est quelque chose de très important. Étant en appartement, j’ai des plantes d’intérieur et des plantes d’extérieur qui trônent sur mon balcon. J’ai méticuleusement choisi leur place dans la maison. Il y en a de toutes tailles. J’aime particulièrement le Pothos, le Philodendron et le Yucca.

Mon prochain projet, c’est mon balcon : j’ai envie de le transformer en un endroit cozy, une pièce de la maison où il fait bon vivre, où les plantes apportent harmonie et apaisement.

Pelotes de laine

Je me suis lancée dans le tricot, et je ne compte pas m’arrêter. Je suis devenue accro. Tricoter est mon moyen pour me déstresser et créer quelque chose d’unique. C’est ma façon à moi de méditer et d’avoir un moment calme, reposant. J’aime aussi les couleurs et le fait de pouvoir apprécier mes progrès au fur et à mesure du temps que j’y passe.

Quand l’ouvrage est terminé, alors je ressens une vraie satisfaction. Et rien que l’idée de pouvoir offrir ce que j’ai créé de mes propres mains (ou de mes propres aiguilles) me rend heureuse.

Livres

J’adore lire. Je choisis mes livres selon mes thèmes de prédilection. J’aime lire des histoires inspirantes, des bouquins sur le développement personnel.  

Voici une liste non exhaustive des livres que je vous recommande (si vous aimez le développement personnel bien sûr) :

  • Mastery Love by Don Miguel Ruiz
  • The 5 Love Languages by Gary Chapman
  • Living Life as a Thank You by Nina Lesowitz and Mary Beth Sammons
  • The Original Chicken Soup for the Soul by Jack Canfield and Mark Victor Hansen 
  • Mastery by Robert Greene
  • Skinny Bitch by Kim Barnouin and Rory Freedman
  • Awaken the Giant Within You by Anthony Robbins
  • The Four Agreements by Don Miguel Ruiz
  • The 4 Pillar Plan by Dr. Rangan Chatterjee
  • The Power of Meaning by Emily Esfahani Smith
  • The Greatest Salesman in the World by Og Mandino
  • The Choice by Og Mandino
  • The Secret by Rhonda Byrne
  • The Subtle Art of Not Giving a Fuck by Mark Manson
  • Authentic happiness by Martin Seligman
  • The Happiness Project by Gretchen Rubin
  • Unlimited Power by Anthony Robbins

Ce sont des livres qui ont changé ma vie. J’en ai lu d’autres, mais ceux-là sont dans ma TOP LIST. Comme tu as pu le remarquer, les titres sont en anglais, pour la simple raison que je préfère lire en anglais. En général, la version anglaise/américaine coûte moins chère et ces titres sont tous disponibles en format Kindle.

Pour la petite histoire, je suis accro à ma Kindle. Je trouve mes livres en anglais facilement et rapidement, et je commande en un seul clic ! Je me rappelle encore de l’époque où la Kindle n’existait pas ; je devais aller à Gibert Jeune pour trouver des livres en anglais ou commander sur Amazon. La livraison était déjà rapide, mais là c’est instantané. Je commande le e-book et il se télécharge dans ma Kindle en quelques secondes. Pour moi, la Kindle est une vraie bénédiction. En plus, moi qui n’aime pas accumuler des objets chez moi, tous mes livres se trouvent à un seul endroit : mon sac à main.

J’aime aussi tout particulièrement lire sur le Webmarketing. Ce thème m’a toujours intéressée. Et c’est tellement large comme domaine : référencement naturel, référencement payant, brand marketing, email marketing, les réseaux sociaux. C’est un domaine qui évolue rapidement et c’est stimulant.

Voyages

Voyager, ça me fait tripper. Découvrir de nouveaux endroits, rencontrer de nouvelles personnes. Faire de nouvelles expériences, tout simplement. C’est enrichissant, stimulant. Ça me rend vraiment heureuse.

Je suis allée en Savoie, à Saint Jean d’Arves pour les fêtes de fin d’année. Pour la première fois, j’ai chaussé des skis. Pour la première fois, j’ai vu les montagnes recouvertes d’un manteau blanc. L’air de la montagne est si pur. Le soleil était au rendez-vous. Toute la semaine. Le bonheur total.

Netflix

Nous payons l’abonnement Netflix chaque mois. Je trouve que ça vaut le coup. Pourquoi ? J’aime choisir le film ou la série à ma guise. Quand j’arrête mon film en plein milieu, je peux reprendre là où j’ai arrêté. Pas de prise de tête.

J’ai définitivement remplacé la TV. Je l’allume uniquement si je veux voir un film Netflix sur grand écran. Ma TV est devenue pour moi juste un écran sur lequel je peux voir Netflix ou encore des vidéos YouTube.

Je ne regarde plus les émissions de TV ou les reportages diffusés par les chaînes de TV traditionnelles. Aujourd’hui, les actualités sont de vraies mines d’or pour te déprimer. Attentats, guerres, accidents, impôts… Je trouve ça déprimant. Pas toi ? Pourtant, il y a tant de belles choses sur cette planète : la nature, les fleurs, l’amour, les livres, la danse, la peinture, et j’en passe.

Cours particuliers de salsa

J’aime danser. J’apprends en ce moment un style de salsa qui est juste magnifique : la salsa on2 (ou la salsa sur le 2). C’est la salsa de Eddie Torres, le Mambo King, pour ceux qui en auraient peut-être déjà entendu parler.

J’avais envie de prendre des cours particuliers parce que les cours sont toujours le soir à partir de 18h-19h. Et moi, je préfère danser la journée car le soir je m’occupe de mon fils. Ça me permet de faire une pause pendant ma journée de boulot. J’ai bien conscience de la chance que j’ai : pouvoir prendre des cours particuliers en pleine journée est une vraie bénédiction.

Le chocolat

Le chocolat au lait… Une vraie histoire d’amour. J’en raffole. Je suis accro au goût, à l’odeur. J’aimerais pourtant en consommer moins parce que ça me donne des boutons d’acné. Alors quand je dois aller à un événement particulier, je sais qu’il faut éviter de manger du chocolat. Sinon, c’est la grosse cata.

Et toi, quelles sont les choses que tu aimes acheter et que tu achèteras tout le temps no matter what ? N’hésite pas à partager ton expérience en laissant un commentaire.

A bientôt,

Béa

Les 10 choses que je n’achète plus

Depuis que j’implémente les principes du minimalisme, je ne consomme plus comme j’ai pu le faire avant. Acheter dès qu’il y avait les soldes, des remises sur n’importe quel produit, des offres du type 2 produits achetés, 1 offert.

Aujourd’hui, c’est bien différent. J’ai appris à consommer de manière plus saine et avec intention. Avant d’acheter quoi que ce soit, je me pose la question suivante : l’objet va-t-il me servir et m’aider à réaliser mes projets ? Si oui, alors j’achète. Si non, alors je le laisse dans le rayon. Tout simplement.

Je t’ai fait une petite liste des objets que je n’achète plus, et que j’ai éventuellement remplacés.

  • T-shirts :

J’ai un lot de T-shirts dans ma garde-robe. Tous sont en très bon état, voire quasi-neufs. Alors pourquoi j’irai en acheter encore ? Juste pour accumuler pleins de vêtements que certainement je ne vais pas porter. En tous cas, pas assez pour justifier un nouvel achat dans les prochains mois. En toute honnêteté, je suis sûre que je n’aurai pas besoin d’acheter de nouveaux T-shirts d’ici un ou deux ans.

  • Sac à main :

J’adore les sacs à main. Ça apporte une touche de féminité, je trouve. Mes sacs sont de tailles et couleurs différentes. Je peux en changer quand je veux, selon mes envies et mon humeur.

Avant de connaître le minimalisme, j’en possédais une dizaine. Alors, j’ai fait le tri : j’en ai donné quelques-uns et j’ai gardé les autres. Ceux que j’ai gardés, je les aime et je ne veux pas m’en séparer. En tous cas, pas tant qu’ils sont en bon état. Je les adore!

  • Porte-monnaie :

J’ai le même porte-monnaie depuis des années. Et je n’en changerai pas. Tant qu’il est en bon état.

  • Bijoux :

Les seuls bijoux que je porte sont mon alliance, ma bague de fiançailles, des boucles d’oreilles et ma chaîne au bout de laquelle il y a mon pendentif. Avant, j’aimais collectionner les bijoux en or. Mais maintenant, je ne suis plus du tout attirée par les bijoux. Je garde dans une boîte ma collection en souvenir. Peut-être qu’un jour je revendrai le tout. Affaire à suivre.

  • Shampooings et gels douche :

Fini les shampooings achetés au supermarché. Pourquoi ? Parce qu’on ne sait pas vraiment ce qu’il y a dedans. Les belles bouteilles avec les plus beaux messages marketing ne me donnent plus envie de les acheter. En fait, j’ai l’impression que j’ai appris à me fier au packaging des bouteilles de shampooing ou gel douche.

Maintenant, j’achète du savon pour cheveux et du savon au lait d’ânesse pour le corps et le visage. J’ai remarqué que ça prend bien moins de place dans mes placards de salle de bain.

  • Crème hydratante pour le corps :

Fini aussi la crème hydratante pour le corps que l’on peut trouver au supermarché ou à la pharmacie. J’opte plutôt pour l’huile de coco, un produit qui sent super bon et qui est plus agréable à appliquer sur la peau.

  • Masque pour cheveux :

Je n’achète plus de masque pour les cheveux. Avant j’achetais des masques de marques connues. J’ai remplacé ces produits qui coûtent la peau des fesses par… l’huile de coco. Je l’applique une fois tous les 15 jours. Et j’en suis plus que satisfaite.

  • Chaussures :

Oh mon dieu ! Les chaussures… c’est une véritable histoire d’amour. Et pourtant, j’en ai donné une dizaine. Oui, tu as bien lu. J’ai donné celles que je ne mettais pas du tout. Effectivement, j’en avais accumulé un bon lot. Elles étaient au fond du placard. Elles étaient tellement bien dissimulées que je ne les voyais plus. Je ne me rappelais plus qu’elles étaient encore là.

Et un jour, je décide de faire le tri dans mes chaussures. Toutes étaient encore dans un très bon état ; j’avais l’impression que personne ne les avait portées. J’ai mis les chaussures que je ne mettais pas dans un carton et je les ai données. Tout simplement.

  • Écharpe et bonnet :

Plus besoin non plus d’acheter écharpe ou bonnet, puisque maintenant c’est moi qui les confectionne. J’achète de la pelote et tricote. Ça me fait du bien de tricoter ; c’est un vrai plaisir. C’est pour moi un moyen de méditer, de déstresser et d’être créative.

  • Parfum :

J’en ai qu’un et ça me suffit. Quand j’aurai terminé la bouteille, je choisirai le même parfum ou pourquoi pas en essayer un autre. A voir.

Conclusion :

Le minimalisme est un véritable style de vie. Ça te permet de te poser les bonnes questions, et surtout de te débarrasser des objets qui ne t’apportent rien de positif dans ta vie. Faire le tri – jeter ou donner à des personnes qui en feront probablement un meilleur usage -, s’est révélé être la meilleure chose que j’ai faite depuis longtemps.  

C’est comme si tu te débarrassais d’un poids. C’est un vrai soulagement. Ça te permet de faire de la place pour ce qui est plus important dans la vie. Qu’est-ce qui est important dans ta vie ?

Comme le disent les Minimalistes :

« Love people and use things because the opposite never works. »

(« Aime les gens et profite des choses parce que l’inverse ne fonctionnera jamais. »)

Et toi, que penses-tu du minimalisme ? As-tu essayé ? Es-tu déjà expert(e) en la matière ? N’hésite pas à partager ton expérience, ton avis en laissant un commentaire.

Une cuisine minimaliste, quel bonheur !

Ça faisait déjà des semaines, voire des mois que la vue des placards de ma cuisine m’était insupportable. Quand j’ouvrais les placards, je tombais sur une foule de paquets de pâtes, riz, céréales, boîtes de conserve et biscuits. Même si j’ai essayé maintes fois de ranger ces placards, j’avais toujours l’impression que c’était constamment en désordre.

Le minimalisme en pleine effervescence sur YouTube

Et puis, j’ai découvert le minimalisme. Il existe de nombreuses vidéos YouTube sur le sujet, notamment certaines spécifiquement sur la cuisine minimaliste. Les YouTubers nous conseillent sur la meilleure façon de ranger et conserver ses denrées ; comment garder une cuisine propre et nette à chaque instant. Alors j’en ai regardé plusieurs, et certaines d’entre elles m’ont beaucoup inspirée. Moi aussi, j’avais envie d’avoir une cuisine à la fois fonctionnelle et agréable.

Voilà à quoi ressemblait l’intérieur des placards :

Le placard haut de ma cuisine – AVANT rangement
Le placard bas de ma cuisine – AVANT rangement

J’ai pris la décision de réorganiser les placards. Une bonne fois pour toutes.

Une nouvelle organisation dans la cuisine

Je suis allée à IKEA, mon magasin préféré pour aménager mon appartement. J’y ai trouvé des bocaux en verre de plusieurs tailles et je m’en sers pour conserver pâtes, riz et céréales. Maintenant, quand j’ouvre mes placards, c’est vraiment agréable. Tout est rangé et je vois rapidement ce qu’il y a dans les placards ou ce qu’il me manque pour cuisiner mon prochain repas. Ça me facilite également la vie quand je dois faire ma liste de courses.

Et voilà le résultat après le tri et le rangement dans mes placards :

Le placard haut de ma cuisine – APRES rangement
Le placard bas de ma cuisine – APRES rangement

En faisant ce rangement, je me suis rendue compte qu’on avait bien assez de denrées alimentaires pour quelques semaines. S’il y a des courses à faire, je ne prendrai que le strict minimum, comme des légumes ou pain.

Aujourd’hui, j’ai même trouvé un paquet de noodles qui était caché derrière pleins d’autres paquets et boîtes de conserve. Alors, je me suis dit: « Tiens, puisque je t’ai trouvé, petit paquet de noodles, je vais te cuisiner aujourd’hui même. » Au lieu de manger les mêmes repas à base de riz ou de pâtes, ça change un peu; et c’est bon.

Conclusion :

Les avantages d’une cuisine minimaliste :

Avoir une cuisine minimaliste présente des avantages significatifs. En voici quelques-uns :

  • Je sais où trouver denrées alimentaires et accessoires de cuisine.
  • Je passe beaucoup moins de temps à ranger et nettoyer ma cuisine.
  • Je sais exactement ce que je dois ajouter à ma liste de courses.
  • Ce n’est plus encombré ; et c’est vraiment agréable.
  • C’est économique, car j’essaie de consommer ce que j’ai dans les placards avant de retourner faire les courses.

Et toi, as-tu envie de te lancer dans l’aventure du minimalisme ? Si ce sujet t’intéresse, n’hésite pas à laisser un commentaire. Je serai ravie d’échanger avec toi.

A bientôt,

Béa

Mon maquillage minimaliste

J’ai envie de te parler de maquillage aujourd’hui. Attention, il ne s’agit pas de te vendre des produits de marque, mais de te parler de ma trousse de maquillage minimaliste. En effet, depuis plusieurs mois, je suis obsédée par ce concept qu’est le minimalisme.

Des questions clés qui changeront ta façon de voir les choses

  • Que dois-je garder ?
  • De quoi dois-je me débarrasser ?  
  • Quels objets m’aident à réaliser mes projets ? Quels choses me font du bien ?
  • Quels objets me freinent dans la réalisation de mes projets ? Quels sont les choses qui m’encombrent et qui m’étouffent ?

Me poser ces questions m’aident à orienter et organiser ma vie selon mes envies, mes goûts et mes projets. Depuis que je suis rentrée dans ce mouvement et adopté ce nouveau style de vie, je suis bien plus motivée dans ce que j’entreprends au quotidien.

Mon esprit est plus clair, et j’ai réalisé que j’ai réussi à créer mon univers, dans lequel mes valeurs sont exprimées : je veux une vie pleine d’amour, de sérénité et de découvertes. C’est mon fil rouge ; c’est ce qui me guide dans mes actions au quotidien.

Que vas-tu trouver dans ma trousse de maquillage ?

Revenons à ma trousse de maquillage minimaliste. Déjà, ma trousse est relativement petite. J’y mets les accessoires et produits suivants :

  • Un mascara
  • Un blush + un petit pinceau
  • Un rouge à lèvres
  • Une terracotta + un mini pinceau
  • Un baume à lèvres

C’est tout !

A quoi sert d’avoir une trousse avec si peu de choses à l’intérieur ? Garder l’essentiel. Tout simplement.

Des tonnes de produits et d’accessoires beauté… Pourquoi faire ?

Tu penses avoir besoin d’une panoplie d’accessoires et de produits pour te maquiller, n’est-ce pas ? C’est ce que les magazines féminins nous rabâchent régulièrement en mettant en avant leurs listes de produits tendance.

Chaque mois, tu peux être sûre que dans chaque magazine féminin, tu auras une rubrique beauté dédiée avec des tonnes de conseils et d’astuces pour être la plus belle en soirée. Et n’oublions pas les dizaines de pages de publicité parfum, bijoux, maquillage, et j’en passe.

Petite anecdote : je suis rentrée dans une boutique de maquillage et autres produits de beauté. Je cherchais une bébé crème parce que des connaissances m’avaient dit qu’une bébé crème pouvait faire l’affaire si je ne voulais pas mettre de fond de teint. Mon objectif était simplement de rehausser mon teint lorsque j’en ressentais le besoin.

Arrivée à la boutique, je demande donc une bébé crème à la vendeuse, sur quoi (1) celle-ci m’oriente sur une bébé crème d’une marque de luxe (qui coûte la peau des fesses bien sûr) et (2) elle me conseille d’autres produits qu’il faut appliquer avec cette bébé crème.

Au final, je suis repartie de la boutique les mains vides. Et ce n’est pas plus mal, car franchement je n’aurais pas utilisé tous leurs produits. Ça ne correspondait pas à mes attentes : je veux me simplifier la vie et non pas me la compliquer davantage avec une tonne de produits qui encombreraient mes placards.

Une consommation modérée

Depuis que j’ai adopté le minimalisme comme style de vie, je consomme plus modérément et plus sainement. Par exemple, je ne suis pas allée faire les soldes de janvier. Pour moi, c’est une grande victoire en termes d’économie.

Effectivement, en général, je réservais un budget de 500 Euros (minimum) pour les soldes, à raison de 2 fois par an. Une dépense de 1000 Euros qui se transforme en une économie.

Cet argent conservé, je peux l’allouer pour des activités ou plutôt des expériences que j’ai envie de vivre. Et j’ai une claire idée de ce que je vais faire prochainement : partir en famille à Cologne, une de mes villes préférées.

Conclusion:

Et toi, as-tu déjà pensé à adopter le minimalisme ? As-tu commencé à te pencher sur la question ? Si oui, qu’en as-tu retiré ? Est-ce bénéfique ou plutôt une prise de tête ? N’hésite pas à partager ton expérience en laissant un commentaire, si ce sujet t’intéresse.

A bientôt,

Béa

Trier ses vêtements pour plus de confort

Ce matin, je me suis attaquée au tri des vêtements de mon fils après avoir fini avec ma garde-robe. Il grandit à vive allure (normal, il a 8 ans) ; il est donc nécessaire de faire un tri régulièrement pour éviter que les tiroirs de sa commode soient pleins à craquer.

 

Je me suis rendue compte qu’il ne mettait qu’une partie de sa garde-robe. C’est moi qui choisis le matin les vêtements qu’il va porter pour la journée, alors je choisis ceux que je préfère et je délaisse ceux qui me plaisent le moins. Résultat : il fallait que je fasse un gros tri une bonne fois pour toutes.

 

J’ai compris une chose : je ne veux plus passer de temps inutile à choisir les vêtements le matin, que ce soit pour mon fils ou moi-même d’ailleurs. L’une des raisons qui me motivent à faire ce tri drastique, c’est que le temps est précieux. Effectivement, le temps consacré à une activité n’est pas récupérable, alors mieux vaut consacrer ce temps à des activités plus intéressantes, productives et/ou créatives.

 

1. Prendre trop de décisions nous fatigue.

 

Selon un article du New York Times, on est sollicité à longueur de journée. On est amené à prendre de nombreuses décisions à chaque instant.

 

Effectivement, quand on se lève, on doit déjà faire des choix :

 

  • Les vêtements à porter (Ah, quelle culotte porter aujourd’hui ? Quel soutien-gorge ? Quel collant ? Une chemise ou un t-shirt ? Un pantalon ou une jupe ? Une jupe courte ou plutôt longue ?

 

  • A l’heure du déjeuner, on doit choisir ce que l’on va manger (une salade sans vinaigrette pour la ligne ou un bon hamburger avec plein de sauce ketchup dedans, histoire de se faire bien plaisir ?

 

  • Au boulot, je dois aussi faire des choix. On appelle ça : pri-o-ri-ser. Eh oui, je rédige un mail à mon fournisseur d’abord qui souhaite livrer urgemment son colis au client final ? ou vais-je plutôt voir mon N+1 qui attend impatiemment mon rapport ?

 

Bref, tu as compris le topo. En gros, on prend des tas de décisions tout le long de la journée, et ce jusqu’à ce qu’on pose (enfin !) notre tête sur l’oreiller. Tu m’étonnes qu’on soit mentalement fatigué(e)s. J’ajouterais même que ce n’est franchement pas épanouissant de se demander si aujourd’hui je mets un pantalon rouge ou bleu. On s’en fout !!! En tout cas, j’ai vraiment autre chose à penser que ça. Pas vous ?

 

2. Jeter ou donner pour se concentrer sur l’essentiel

 

Alors plutôt que de gaspiller mon énergie sur des choses futiles, superficielles et donc inutiles, pourquoi ne pas supprimer un maximum tout ce qui n’est pas important, voire essentiel, dans ma vie (et la vôtre aussi peut-être) ? Ceci est valable pour notre garde-robe, mais aussi pour notre maison. Et oui, notre maison est notre lieu de vie. Il est important de s’y sentir bien. Il ne suffit pas de ranger, mais aussi de se débarrasser de tout ce qui n’apporte aucune valeur ajoutée à notre vie, à nos objectifs et/ou projets.

 

Concernant la garde-robe de mon fils, j’ai mis de côté un énorme sac de linge que mon fils ne met quasiment jamais. Je le donnerai à une maman qui en fera probablement un meilleur usage.

 

Maintenant, les vêtements de mon fils sont mieux rangés, et je vois d’un seul coup d’œil ce qu’il peut porter pour la nouvelle journée.

 

3. Des bienfaits non négligeables

 

J’ai constaté de réels bienfaits à faire le tri dans les vêtements et dans la maison. Ça m’a obligée à me poser la question suivante : qu’est-ce qui compte réellement dans ma vie ? Quels objets m’apportent de la joie, du bien-être ? Quels sont ceux que je n’aime pas ou peu et qui ne méritent plus leur place dans ma maison ? Quels objets m’aident à réaliser mes projets ?

 

Voici quelques avantages à faire le tri de tes vêtements :

 

  1. Tu vois d’un seul coup d’œil ce qui est disponible dans ta garde-robe.
  2. Tu ne prends pas une éternité à choisir ta tenue le matin.
  3. Tu as moins de vêtements à laver, ranger et repasser.
  4. Les vêtements prennent moins de place dans ton armoire. Peut-être même que tu pourras remplacer ton armoire imposante par une armoire plus petite. C’est top pour récupérer de l’espace dans une pièce.
  5. Il ne reste plus que tes vêtements préférés.

 

 

Conclusion :

 

Faire le tri dans ses vêtements (et se débarrasser de ceux que tu ne mets plus) t’aidera dans ton quotidien. Aussi, tu consacreras plus de temps à tes activités favorites, telles que lire un bon livre, regarder une série, arroser tes plantes, cuisiner un bon repas pour ta famille ou encore développer ton business.

N’hésite pas à partager ton avis maintenant dans la section « Commentaires » ci-dessous.

Bises

Béa